Trou CV

Trou CV

Trou CV : avoir un trou dans son CV, est-ce grave ? Année sabbatique, congé maternité, problème de santé, chômage, les raisons à l’origine d’une période d’inactivité professionnelle sont nombreuses.
Faut-il chercher à combler un trou dans un CV, à le masquer ? Nous le déconseillons et donnons quelques pistes pour le justifier.

Sommaire :

  • Trou CV : année sabbatique, congé maternité, problème de santé, chômage
  • Justifier un trou dans un CV

Trou CV : année sabbatique, congé maternité, problème de santé

Les raisons à l’origine de trous dans un CV peuvent être très nombreuses.

Voici quelques exemples :

Année sabbatique CV

Prendre une année sabbatique est relativement courant.
C’est un trou qui peut même être plutôt apprécié, car il dénote un esprit débrouillard pour de jeunes ingénieurs par exemple, surtout à la fin de leurs études. Il faut alors pouvoir mettre quelque chose en avant (ex : le perfectionnement d’une langue), donner un sens à ce congé (ex : la réalisation d’un projet humanitaire, un volontariat).

Congé maternité

Le congé maternité est une parenthèse formidable, qui peut s’accompagner d’un congé parental. Il ne faut pas chercher à la cacher.

Problème de santé

Cela arrive malheureusement plus qu’on ne croit. Maladie, accident, grosse fatigue, dépression, les problèmes de santé sérieux pouvant créer un trou dans un CV sont nombreux.
Ici, l’erreur à ne pas commettre est de vouloir trop entrer dans les détails, ce qui peut générer une forme de malaise pendant l’entretien. Il suffit de dire qu’on n’a pas pu travailler pour des raisons de santé ou personnelles ; la plupart du temps, le recruteur ne va pas demander plus de détails.

Période de chômage sur un CV

Le chômage ou une période d’inactivité professionnelle sont d’autres causes possibles. C’est souvent lié à des mauvais choix dans une recherche d’emploi ; ou bien, cela peut arriver dans un contexte économique compliqué. Il ne faut surtout pas se positionner en victime et rejeter la faute sur autrui, mais plutôt assumer cette période, montrer qu’on a continué à faire des choses – passer des entretiens d’embauche, s’alimenter en informations techniques sur des sites spécialisés etc.

Justifier un trou dans un CV

Trous CV : les faire apparaître ?

Une stratégie à adopter peut être de justifier rapidement les trous dans votre CV. Cela coupera ainsi court aux interrogations du recruteur et à de possibles réticences.

Vous pouvez par exemple mentionner ce que vous avez réalisé durant cette période, ou la raison de votre inactivité. Comme évoqué précédemment, dans le cas d’une année sabbatique, vous pouvez mettre en avant le perfectionnement d’une langue ou la pratique du bénévolat.

Si vous étiez en réorientation professionnelle, ou que vous étiez au chômage, vous pouvez très bien décrire les formations que vous avez suivies, pourquoi pas les projets que vous avez menés, ou encore les cours en ligne que vous avez suivis (les MOOC par exemple). Le tout est de montrer au recruteur que vous êtes restés à jour sur l’actualité de votre secteur.

Vous pouvez également mentionner les compétences et savoir-faire que vous avez développées lors de ces différentes expériences.

Une autre solution possible est de mentionner le trou CV dans la lettre de motivation, afin de répondre aux éventuelles interrogations du recruteur.

Trou CV : comment le justifier en entretien ?

En entretien, il est très probable que le recruteur vous pose des questions sur vos périodes d’inactivité. Effectivement, elles peuvent faire partie des questions pièges. En ce sens, il faut vous être préparé à y répondre.

Il peut par exemple vous demander ce que vous avez fait durant cette période, si votre période d’inactivité est le résultat d’un choix de votre part, si vous avez été en recherche active d’un emploi, pourquoi vous décidé de visiter tel pays, si vous êtes complètement remis de votre maladie,…

Est-ce que chercher à combler un trou dans un CV est une bonne stratégie ? La réponse est non. Beaucoup de personnes ont des trous dans leur CV. Plutôt que de tricher sur les dates par exemple, mieux vaut se préparer à le(s) justifier pendant l’entretien d’embauche.

Voici les principaux conseils pour justifier un trou dans un CV :

Etre positif

Surtout, restez positif ! Insistez sur ce que cette période vous a apporté. En entretien, veillez à mettre l’accent sur le fait que vous vous êtes tenus au courant des nouveautés dans votre domaine.

Etre honnête

Il ne faut surtout pas manipuler les dates ou s’inventer des expériences professionnelles, le mensonge est à éviter absolument en entretien.
Déceler les mensonges fait partie du métier des recruteurs : leur expérience les y aide ; ils disposent également d’un certain nombre de moyens pour obtenir des informations (ex : attestations d’emploi). Quand ils ont la preuve qu’on leur a menti, ils mettent immédiatement fin au processus de recrutement.

Assumer

Vous l’aurez compris, mieux vaut assumer le(s) trou(s) dans son CV pour mieux le(s) justifier et le(s) valoriser. Il ne faut surtout pas que le recruteur ait un doute : plus la zone d’ombre est expliquée simplement, plus il va passer dessus rapidement. A l’inverse, s’il ne comprend pas, il va insister jusqu’à obtenir des réponses convaincantes.

 

Pour résumer, avoir un trou dans son CV n’est pas rédhibitoire. Pour autant, il faut être capable de l’expliquer clairement et de montrer qu’il n’a pas rimé avec oisiveté.

Découvrez tous nos conseils pour améliorer votre CV en téléchargeant notre guide :