Devenir Ingénieure Software Embarqué

Devenir ingénieure software embarqué

Devenir Ingénieure Software Embarqué

Comment devenir ingénieure software embarqué ? Léa nous présente son parcours, son métier, et conclut en nous donnant son sentiment sur ELSYS Design.

ELSYS Design recrute des ingénieurs et des stagiaires dans le domaine des systèmes embarqués. Les offres sont à retrouver sur notre site emploi, où il est également possible de postuler de manière spontanée.

Sa formation pour devenir ingénieure software embarqué

Q : Pourrais-tu nous présenter ton parcours dans l’enseignement supérieur ?

Après le bac, je me suis orientée vers une école d’ingénieurs. Ça a été un choix assez naturel, j’aimais déjà beaucoup les sciences. Mais l’ingénierie couvre beaucoup de secteurs, chaque école a sa spécialité et je ne savais pas du tout laquelle choisir. Je me suis donc orientée vers une école assez généraliste en espérant trouver ma voie pendant mon cursus et ainsi pouvoir me spécialiser.

C’est comme ça que je suis entrée à l’ESME Sudria à Paris, une école généraliste mais plutôt tournée vers la mécanique et l’électronique. J’ai commencé par 2 ans de prépa intégrée qui ont été suivis par 3 ans de cursus ingénieur. J’ai eu des cours dans des domaines très variés (programmation, réseaux, mécanique …).

Je me suis découvert une passion pour la programmation, notamment grâce aux cours d’Arduino que j’ai eu la chance d’avoir en première année de prépa. Au fil des années, plusieurs cours m’ont conforté dans mon choix de m’orienter dans le software embarqué et en 4e année, c’est donc sans hésitation que j’ai choisi la majeure système embarqué de l’école.

Q : Qu’est ce qui te plait dans la programmation ?

Je vois ça comme une sorte de casse-tête, on vous donne le comportement que doit avoir le système et à vous de réfléchir pour trouver une solution et la coder. C’est un exercice de logique, on s’arrache un peu les cheveux parfois mais quelle satisfaction quand votre programme tourne correctement.

Q : Tu as eu le déclic pendant des cours d’Arduino, c’est ça ?

Exactement, en première année de prépa j’ai eu la chance d’avoir des cours d’Arduino avec un professeur qui nous donnait les composants dont nous avions besoin (LEDs, résistances, etc.) et un problème à résoudre avant la fin du cours. Ça restait des problèmes très simples comme faire un chenillard ou un signal SOS, mais il fallait réfléchir à toute la logique du code derrière, aux nombres de boucles for à imbriquer etc. J’ai vraiment adoré ces cours, c’était les vendredis après-midi. Toutes les semaines j’avais vraiment hâte d’avoir ce cours, si bien qu’à la fin de l’année je me suis acheté une carte Arduino pour continuer chez moi !

Q : Tu as fait ton stage de fin d’études chez ELSYS Design. Qu’as-tu fait exactement ?

J’ai travaillé sur le projet KARlab de l’entreprise. Ce projet a pour but de présenter de façon ludique le véhicule de demain sous forme de course de karts. Mon stage s’est divisé en deux parties, j’ai d’abord dû réaliser un banc de test de kart. J’ai donc fait un véhicule miniature dont la direction était contrôlée par un servo moteur, l’accélération était faite par un moteur DC et les pédales ainsi que le volant étaient simulés par un joystick. Ce banc de test recevait des données de bridages sur son bus CAN que je devais appliquer au banc de test pour brider les commandes du joueur. Pendant la deuxième partie de mon stage j’ai travaillé sur la Carte d’Interface Environnementale du véhicule. C’est une carte qui doit récupérer les données de différents capteurs d’environnement. J’ai donc eu l’occasion de travailler avec plusieurs capteurs (radar, gps, centrale inertielle) et plusieurs bus de communication comme le SPI, l’UART ou le CAN FD. Ça a été un stage très formateur et enrichissant.

Q : Tu as rejoint l’entreprise après ton stage, pourquoi ?

Ma plus grande peur quand j’ai commencé à chercher un stage, c’était qu’on me demande de faire quelque chose qui n’a rien à voir avec l’embarqué. C’est le ressenti que j’avais eu après plusieurs entretiens dans différentes entreprises. Vous postulez pour une offre de stage qui vous intéresse et lors de l’entretien on vous parle de choses complètement différentes qui n’ont souvent même rien à voir avec les systèmes embarqués. L’avantage d’ELSYS Design c’est d’être spécialisé dans les systèmes embarqués donc ça me rassurait de savoir que quel que soit le projet sur lequel j’allais travailler, ça serait du logiciel embarqué. En plus de ça, mon responsable d’affaires écoute vraiment ce que je souhaite faire. J’ai découvert lors de mon stage que j’adorais la programmation pour des systèmes baremetal (sans OS), et il m’a proposé plusieurs missions dans ce domaine. Ça fait plaisir de voir que le management prend aussi en compte ce que les ingénieurs veulent faire car malheureusement ce n’est vraiment pas le cas de toutes les SSII.

Q : Aujourd’hui, sur quel projet travailles-tu ?

Je vais bientôt partir en mission chez un géant du semiconducteur pour travailler sur une stack Zigbee. Comme je l’ai dit, ce que j’aime vraiment c’est la programmation C pour les systèmes baremetal : avec ce projet je suis servie ! Je suis impatiente de commencer.

Emplois ingénieurs software embarqué

ELSYS Design recrute des ingénieurs en software embarqué ainsi que des stagiaires à Nice Sophia Antipolis, Aix En Provence, Toulouse, Nantes, Rennes, Paris, Grenoble et Lyon. Les offres sont à retrouver sur notre site emploi.

Un grand merci à Léa pour son témoignage !