Club robotique l'ESISAR

Club Robotique de Grenoble INP ESISAR

Le club de robotique de Grenoble INP ESISAR est une association soutenant l’ensemble des projets étudiants de l’école dans le domaine de la robotique. Samuel Freal, son président, nous parle de son expérience et de son investissement personnel.

Il soutient, conseille et suit les quatre projets auxquels participe le club : la compétition nationale Cansat, la compétition nationale de Robot Sumo, un projet inter-étudiants pour le challenge de l’étudiant de Valence et enfin une campagne de lancement de Mini-Fusée.

Club Robotique ESISAR

Q : Peux-tu me présenter le club de robotique de l’ESISAR ?

C’est une association de Grenoble INP UGA Esisar (Ecole Nationale Supérieure en Systèmes Avancés et Réseaux), composée d’une quinzaine d’étudiants. De manière générale, nous travaillons tout au long de l’année sur divers projets et compétitions dans le domaine de la robotique.

Pour les développer, de nombreuses compétences sont requises : cela va de l’électronique à la conception matérielle et logicielle, en passant par de la mécanique. C’est pourquoi tout le monde peut trouver sa place dans ce long processus de création.

Nous accompagnons les étudiants de l’école en leur proposant des séances d’initiation sur différentes thématiques renforçant ainsi les bases dont ils auront besoin tout au long de leur cursus, mais aussi dans leur future vie d’ingénieur. Nous les aidons également à réaliser des projets personnels en leur mettant à disposition le matériel du club, ainsi qu’en répondant à certaines de leurs questions.

Nous sommes tous des passionnés et nous donnons beaucoup de notre temps à ce club !

Introduction au développement logiciel en C, replay du webinaire

Compétition CANSAT

Q : Participerez-vous tous à la compétition nationale Cansat ?

Non, le club est constitué d’étudiants de la 1ère année jusqu’à la 4ème année et certains projets, comme le projet Robot Sumo ou le projet Barbot sont des initiations à la robotique permettant aux nouveaux membres de découvrir et d’apprendre les bases de l’électronique, de la programmation et de la mécanique. Ces projets permettent ensuite aux étudiants de participer à des projets plus techniques, tels que le projet Cansat ou Mini-Fusée.

Ainsi, chaque étudiant peut apprendre à son rythme, et participer à la compétition de son choix.

 

Q : Peux-tu nous présenter le projet Cansat ?

Depuis l’année 2020, le club participe à la compétition nationale CANSAT. Cette compétition consiste à fabriquer un “satellite” (une sonde) intégré dans un volume de 33cl, devant réaliser des expériences scientifiques et techniques lors d’une chute d’environ 100 mètres.

L’idée globale de ce projet est de récupérer les données venant de capteurs (boussole, GPS, accéléromètre, …) et de les envoyer via une liaison RF à une station au sol. Du côté de la station au sol, celle-ci aura pour but de récupérer via une liaison RF, les données capteurs et de les afficher en temps réel à l’aide de graphiques. Également, chaque équipe doit réaliser une ou plusieurs missions secondaires telle que le largage d’un spationaute.

Ce projet présente de fortes contraintes dimensionnelles, puisque l’ensemble des systèmes constituant la sonde doivent être contenus dans un volume de 33cl. Ce projet est aussi un bon challenge technique tant sur le développement de la partie hardware que sur le développement de la partie software.

En 2021, Nathan, Anton, Samuel et Alexis du club de robotique de l’ESISAR ont décroché le premier prix du concours CanSat France organisé conjointement par le CNES et Planète Sciences !

Q : Comment sont intégrés les nouveaux étudiants au sein du club ?

Les étudiants souhaitant rejoindre le club nous rencontrent et nous présentent leur projet. Cela peut-être la volonté de réaliser un projet personnel avec le soutien du club, de s’initier à la robotique avec les projets Barbot et Robot Sumo, de participer à des compétitions plus techniques avec les projets Cansat et Mini-Fusée, ou encore la volonté de participer à la vie associative du club, à son organisation.

 

Q : Comment le projet Robot Sumo permet-il d’initier les étudiants à la robotique ?

Le projet Robot Sumo consiste en la création d’un robot de 10 cm de côté avec une contrainte de poids maximale à ne pas dépasser de 500g. Le robot a pour but de sortir le robot adverse d’un disque de 77 cm de diamètre, de manière autonome, en n’utilisant que ses roues à la manière d’un sumo.

Ce projet permet d’initier les étudiants à la robotique, car il ne suffit que de quelques éléments basiques (roues, moteurs, batterie, capteurs de distance/de ligne, microcontrôleur et châssis) pour pouvoir créer un robot, et le faire concourir à la compétition.

La création d’un robot sumo nous permet d’initier les étudiants à la création de cartes électroniques indispensables au bon fonctionnement du robot, à la modélisation 3D avec la création du châssis du robot et à la programmation embarquée avec le développement du code permettant de récupérer les données capteurs et d’établir les stratégies d’attaque et de défense du robot.

Challenge de l’étudiant Valence

Q : Quoi d’autre ?

Le challenge de l’étudiant est un week-end sportif et festif dans lequel chaque école doit réaliser un bar selon un thème défini, permettant d’accueillir les étudiants et de leur servir une boisson. Faisant partie d’une école d’ingénieur en systèmes embarqués, nous réalisons chaque année un bar robotisé.

La création de ce bar robotisé inclut de la conception électronique, de la mécanique, ainsi que de la programmation. L’un des objectifs de ce projet est d’introduire aux nouveaux étudiants de l’école les notions dont ils auront besoin pour participer aux projets majeurs du club lors des années futures.

Cette année, le jeu est un “drop and collect”. De la boisson est acheminée par des jets à des endroits aléatoires et le joueur a devant lui une interface de jeu vidéo pour diriger son verre à l’aide de boutons poussoirs, en un temps limité.

Ce projet est complet puisqu’il fait intervenir de nombreuses compétences techniques, telles que la programmation sur microcontrôleur, de l’intégration sur nano-ordinateur ou de la modélisation 3D. Il permet aux membres d’apprendre à travailler en équipe, la chronologie d’un projet ainsi que d’effectuer des recherches pour appréhender de nouvelles technologies.

Campagne de lancement de mini-fusée

Q : Peux-tu nous présenter le projet Mini-Fusée ?

Nous allons participer pour la première fois cette année à une campagne de lancement de Mini-Fusée. Ce projet a pour but de construire une fusée amateure mesurant en moyenne 1m de haut pour 7cm de diamètre. Cette fusée est tirée au C’space, campagne de lancement nationale organisée par le CNES et Planètes Sciences, à la mi-juillet.

L’objectif est de déployer un parachute au plus haut de la trajectoire de la fusée. D’autres missions secondaires sont possibles, telles que l’envoi de données de vol (vitesse, accélération, pression atmosphérique, …) par une liaison radio.

 

Q: Pour toi, que représentent ces compétitions ?

Ces compétitions sont pour moi de formidables projets permettant à des étudiants de tous niveaux techniques de pouvoir apprendre à leur rythme et de se challenger en participant à des compétitions d’envergure nationale.

Ces projets permettent d’apprendre le travail en équipe, la gestion de projet et la planification. D’un point de vue technique, ces projets sont de formidables moments pour améliorer ses compétences techniques sur nos domaines de formation, à savoir : l’électronique, l’informatique et les systèmes embarqués.

ELSYS Design : Sponsor d’ESISAR

Q : Pour conclure, peux-tu nous dire un mot sur ELSYS Design ?

Nous sommes très contents de pouvoir bénéficier d’un partenariat avec ELSYS Design depuis de nombreuses années maintenant. Pour le club, il est très important d’avoir des partenaires afin de nous aider financièrement à réaliser nos projets, cela nous permet d’acheter tout le matériel nécessaire au développement de nos systèmes, et à la participation aux compétitions.

Mais aussi, ce partenariat permet à ELSYS Design de présenter ses activités aux étudiants du club et de Grenoble INP UGA ESISAR en organisant une conférence technique annuelle, et en organisant un après-midi de simulation d’entretien directement dans les locaux de Grenoble INP UGA ESISAR.

 

3 guides gratuits de conseils à télécharger :

Envie d’améliorer votre CV ?

D’améliorer vos prestations en entretien d’embauche ?

D’en savoir plus sur ELSYS Design, une société d’ADVANS Group, grâce au livret étudiant ?

Alors rendez-vous sur la page de téléchargement de nos guides gratuits !