ECEBORG

ECEBORG, l’association de robotique de l’ECE Paris, a pour particularité d’être présidée et vice-présidée par des filles. Membre de l’association depuis sa première année à l’école, désormais présidente, Elodie nous parle de son expérience et de son rêve de participer à la Coupe de France de Robotique (du 5 au 7 mai 2016 à La-Roche-sur-Yon, événement sponsorisé par ELSYS Design).

Photo du bureau d'ECEBORG : Auguste (Trésorier), Luc (Secrétaire Général), Elodie (Présidente) et Léa (Vice-Présidente). Crédits photo : JBTV

ECEBORG, l'Association de Robotique de l'Ecole Centrale d’Electronique de Paris

Elodie, peux-tu nous présenter ECEBORG ?

ECEBORG (prononcer « i-cyborg ») est le club de robotique de l’école d’ingénieurs ECE Paris. Notre projet global est d’encadrer et de soutenir tous les projets des étudiants de l’école qui font appel à l’électronique. Nous conseillons par exemple beaucoup d’élèves dans le choix des solutions technologiques à utiliser pour leurs projets scolaires qu’on appelle chez nous « PSTE » (Projet Scientifique et Technique en Equipe). Et puis bien sûr, nous participons à la Coupe de France de Robotique.

Avant d’en parler, est-ce le fruit du hasard que les postes de président et de vice-président du club soient occupés par des filles ?

Pas totalement. Je fais partie de l’association depuis mon arrivée à l’école il y a maintenant 4 ans, donc j’étais plus ou moins prédestinée au poste ! Léa, quant à elle, s’est investie un peu plus tardivement. Mais en fait, si on consulte le panel des associations de l’école, on s’aperçoit qu’il y a plus de présidentes que de présidents. D’une manière générale, les filles semblent s’investir davantage que les garçons dans la vie associative de l’école.

Est-ce que cela change quelque chose au niveau d’ECEBORG ?

Disons que dans un milieu qui reste majoritairement masculin, un petit peu de rigueur féminine ne fait de mal à personne ! :-)

Coupe de France de Robotique 2016

La Coupe de France 2016 se rapproche à grands pas : comment se présente-t-elle pour ECEBORG ?

Plutôt bien. Les 2 robots sont très bien avancés, fonctionnels, ils sont déjà capables de gagner des points. Il ne nous reste plus qu’à ajouter quelques actionneurs pour qu’ils soient conformes au plan.

Le 7 avril dernier, vous avez participé à une pré-coupe. Qu’avez-vous appris ?

Cette pré-coupe a été très intéressante car elle nous a surtout permis de prendre du recul vis-à-vis d’un projet qui nous a pris la majorité de notre temps depuis le début de l’année. Nous avons beaucoup échangé avec les autres équipes autour des stratégies mises en place ou des actionneurs choisis : c’était très enrichissant. Par exemple, en étudiant le règlement de la Coupe de France de Robotique en début d’année, on s’était dit que l’action « construire un château de sable » était compliquée, rapportait peu de points, donc on pensait que personne ne la réaliserait. Or à la pré-coupe, on a vu que des équipes avaient basé leur stratégie là-dessus ! Sinon, tester nos robots en conditions réelles nous a également permis de corriger quelques soucis mineurs ; par exemple, ils avaient du mal à démarrer pour un problème de puissance. Il a suffi de leur en donner un peu plus.

Que représente la Coupe de France de Robotique pour toi ?

Chez ECEBORG, les quatrième-année préparent le robot, mais les étudiants plus jeunes peuvent les aider et tous les membres de l’association se rendent à l’événement ; cette année, nous serons ainsi 24. Moi, depuis 4 ans que je suis dans l’association, c’est mon rêve de concevoir le robot et de participer à la Coupe de France. J'observais les anciens avec de grands yeux, un peu comme une petite fille émerveillée…

Quels sont vos espoirs pour l’édition 2016 ?

Si tout se passe bien, on espère se classer dans les 20 premières équipes. Mais il est très compliqué de prévoir un classement car le règlement fait qu’on a du mal à estimer les points des autres équipes, le calcul est trop variable.

Parle-moi de Gali…

Ah, Gali l’alligator, c’est notre fidèle mascotte ! Durant la Coupe, il y a des courses de mascottes ou encore des danses de mascottes auxquelles elle participe ; on nous identifie bien grâce à elle.

Qui se cache dedans ?

Ça varie, heureusement, car il fait très chaud sous le déguisement ! Généralement, on demande à un membre de l’association qui ne travaille pas sur le robot.

Le Parrainage d'ELSYS Design

Pour conclure, peux-tu nous dire un mot sur ELSYS Design ?

Je trouve qu’on est très soutenus par ELSYS Design en général, et par Marion Ruciak en particulier ; elle s’intéresse beaucoup à notre projet. Son soutien nous fait plaisir et nous motive beaucoup à l’intérieur de l’association. J’en profite pour la remercier !

Site carrières d'ELSYS Design

ELSYS Design recrute des ingénieurs en électronique et logiciel ainsi que des stagiaires pour ses différentes implantations : Paris, Grenoble, Lyon, Sophia Antipolis, Aix en Provence, Toulouse, Nantes et Rennes. Les offres sont à retrouver sur notre site emploi.

Consulter nos offres d'emploi et de stage