Compétences Techniques

Les compétences techniques (hard skills en anglais) constituent l’une des rubriques clés du CV d’un ingénieur. Comment les définit-on ? Lesquelles mettre dans un CV ? Doit-on les lister de manière exhaustive ? Quid des soft skills ? Découvrez nos conseils.

Compétences techniques définition

Les compétences techniques constituent l’ensemble des technologies, langages et savoir-faire maîtrisés par un ingénieur dans le cadre de son métier.

Par exemple, pour un ingénieur FPGA, on peut citer la programmation en VHDL ; pour un ingénieur logiciel embarqué, le fait d’avoir travaillé sur une ou plusieurs architectures matérielles.

Liste de Compétences techniques

Faut-il lister toutes ses compétences techniques dans un CV ? C’est tentant, mais avec le risque d’obtenir une liste exhaustive, difficile à lire, et dont aucun élément ne ressort.

Marion Ruciak, responsable du développement RH chez ELSYS Design, conseille ainsi de « sélectionner les compétences techniques pertinentes en fonction de l’offre d’emploi à laquelle on répond. Les ingénieurs peuvent aussi mettre en gras les éléments importants.

Compétences techniques à mettre dans un CV

Quelles compétences mettre dans son CV ? Celles que l’on a, surtout pas celles que l’on n’a pas ! Cela paraît évident ; et pourtant, des candidats sont parfois tentés d’ajouter un ou plusieurs mots-clés mentionnés dans une offre d’emploi afin d’augmenter leurs chances de décrocher un entretien.
Or, dans les sociétés spécialisées, des tests techniques sont régulièrement pratiqués pour évaluer les ingénieurs. Par exemple, s’il s’avère qu’un candidat censé maîtriser le langage de programmation C ne peut pas définir ce qu’est un pointeur, c’est problématique…

« Mieux vaut mettre ses compétences techniques réelles et ne pas se surestimer » conseille Marion.

Evaluation des compétences techniques

Beaucoup de jeunes ingénieurs ont tendance à faire figurer toutes les notions techniques abordées durant leurs parcours en école d’ingénieur ou à l’université, sans aucune précision permettant de connaître leur niveau réel pour chacune d’entre-elles.

Malheureusement, on ne peut pas être bon partout ! Le risque est ainsi de susciter le doute dans l’esprit du recruteur.

Marion conseille de donner le plus de précisions possibles pour les compétences techniques clés. Ex : vu en amphi ou en TP ? Combien d’heures ? Appliquées dans un projet tutoré ?

Ces éléments peuvent être précisés entre parenthèses. Certains ingénieurs évaluent parfois leurs compétences techniques à l’aide d’étoiles (ex : 1 pour débutant, 4 pour expert) : c’est possible, si on sélectionne les principales ; sinon, cela risque de prendre trop de place sur le CV.

Soft skills

Soft skills définition

On peut définir les soft skills (compétences personnelles en français) comme les qualités humaines et relationnelles d’un individu. Sa manière de se comporter, son savoir-être etc. Elles sont bien entendu prises en compte par les recruteurs dans un processus d’embauche.

Soft skills CV

Les soft skills doivent-elles apparaître sur un CV ? Par exemple, par l’intermédiaire des termes « sérieux », « dynamique », « passionné », « intelligence émotionnelle » etc.

Certains préconisent de les ajouter dans un encart dédié. Néanmoins, pour un ingénieur, on ne s’attend pas à les trouver dans le CV, plutôt dans la lettre de motivation ou l’email d’accompagnement.

En conclusion, un dernier conseil de Marion : « Remplir la rubrique compétences techniques ne doit pas se faire au détriment d’autres rubriques importantes du CV, comme les expériences professionnelles. Ainsi, ne pas hésiter à mentionner des mots-clés (ex : une technologie) en plusieurs endroits du CV ; les doublons ne posent pas de problème dans ce cas.

Site carrières d'ELSYS Design

ELSYS Design recrute des ingénieurs en électronique et logiciel pour ses différentes implantations : Paris, Grenoble, Lyon, Sophia Antipolis, Aix en Provence, Toulouse, Nantes et Rennes.

Les offres sont à découvrir sur notre site emploi.

Consulter nos offres d'emploi et de stage