Témoignage stage ingénieur logiciel embarqué

Témoignage stage ingénieur logiciel embarqué

Etudiant en master d’informatique à l’UPMC (Université Pierre et Marie Curie) , Adrien termine son stage de fin d’études chez ELSYS Design en Île-de-France, où il a développé un logiciel destiné à tester les interfaces physiques d’un SoC. Après nous avoir présenté son parcours, il nous parle de son stage et ce qu’il en a retiré.
Ajout Novembre 2016 : nous recrutons actuellement le successeur d' Adrien ! Découvrir l'offre de stage "Logiciel embarqué bas niveau IoT" chez ELSYS Design Paris

témoignage-stage-ingénieur-logiciel-embarqué

Crédits photo : Freepik

Sa formation : master d’informatique à l’UPMC (Université Pierre et Marie Curie)

Q : Adrien, peux-tu nous présenter ton parcours dans l’enseignement supérieur ? J’ai commencé par un DUT informatique à l’IUT de Montreuil. J’ai ensuite réalisé une licence en informatique générale à l'Université Joseph Fourier, à Grenoble, avant de travailler 2 ans en tant que développeur logiciel web applicatif. J’ai alors repris mes études, avec un master d’informatique à l’UPMC. Je vais bientôt réaliser ma soutenance de stage et obtiendrai normalement mon diplôme en septembre. Q : Pourquoi as-tu repris tes études ? Après avoir travaillé 2 années dans le web, j’ai pris pleinement conscience que j’étais davantage attiré par le logiciel embarqué. Après avoir regardé les offres d'emploi qui étaient en adéquation avec mon projet professionnel, je me suis rendu compte qu'un Bac+3 était insuffisant. J'ai donc décidé de reprendre mes études.

Le logiciel embarqué, à la charnière entre l’électronique et le logiciel

Q : Qu’est-ce qui t’attire dans le logiciel embarqué ? Durant mes 2 années de développeur logiciel web, j’ai surtout travaillé avec des bases de données et des serveurs. J’utilisais des frameworks applicatifs qui masquaient beaucoup de choses afin que le développeur informatique ne se concentre plus que sur les algorithmes du code métier. Je trouvais ça trop peu stimulant intellectuellement parlant. Ce n’est bien entendu que mon ressenti, lié au métier que j’exerçais alors dans un environnement particulier. Mais cela a sûrement accéléré ma prise de conscience du fait que je voulais me rapprocher du matériel.
Ce qui me plaît dans le logiciel embarqué, c’est de me situer à la charnière entre l’électronique et le logiciel. J’ai accès à plus de paramètres, à plus de problématiques (consommation énergétique, contraintes techniques, absence de système d'exploitation, etc.), je développe également des drivers Linux ; je trouve ça plus gratifiant que de m’intégrer dans un framework haut niveau.

Son stage d’ingénieur logiciel embarqué chez ELSYS Design

Q : Peux-tu nous présenter ton stage chez ELSYS Design ? J’ai développé un logiciel dont le but est de tester les interfaces physiques d’un SoC. Concrètement, on a des cartes électroniques pour lesquelles on veut vérifier que tous les composants sont interconnectés et communiquent bien entre eux. Notre logiciel permet de vérifier ça. Il devait également être compatible avec différentes architectures, Altera et Xilinx par exemple. Donc mon stage était composé de deux parties :
  • La première consacrée au développement des pilotes pour les différentes interfaces physiques.
  • La seconde consacrée à l’ingénierie logicielle, pour faire en sorte que le logiciel soit portable d’une architecture à l’autre
Q : Durant ton stage, tu étais encadré par qui ? J’étais encadré par Emmanuel, un expert logiciel également chef de projet, une véritable pointure. Etre encadré par lui a constitué l’un des gros points forts de mon stage. Il n’a jamais hésité à passer du temps avec moi, il était très calé sur tous les sujets en lien avec mon logiciel. Q : Comment fonctionniez-vous ? Dès que j’avais un problème ou une question, je me manifestais et il m’aidait. Je n’avais pas peur de poser des questions et lui prenait le temps de me répondre. Cette recette a bien marché. Q : Qu’as-tu retiré de ton stage ? Du fait de l’écriture de nombreux pilotes, j’ai touché à de très nombreuses technologies, à différents matériels. C’est d’ailleurs principalement pour ça que le sujet de stage m’avait intéressé : dans ma formation, on faisait plutôt du développement de drivers Linux, mais en restant à plus haut niveau. Là, j’ai pu « plonger la tête la première » dans le matériel. J’ai maintenant une expérience en logiciel embarqué couches basses, c’est vraiment ce que j’avais envie de faire, c’est en parfaite adéquation avec mon projet professionnel. Q : La suite de l’aventure, ça sera chez ELSYS Design ? Oui, chez ELSYS Design en Île-de-France, en tant que développeur logiciel embarqué !

Pourquoi faire son stage de fin d’études chez ELSYS Design

Q : Conseillerais-tu l’entreprise à d’autres étudiants d’écoles d’ingénieur ou d’universités pour réaliser leur stage de fin d’études ? Oui. La raison pour laquelle je pourrais conseiller ELSYS Design, c’est en grande partie grâce à Emmanuel, qui m’a formé, a pris le temps de m’expliquer de nombreuses choses ; j’ai vraiment beaucoup appris durant mon stage. Mais il y a également l’environnement convivial de l’entreprise et ses moyens matériels. Pour en avoir discuté avec plusieurs amis de promo, leur atmosphère de bureau n’était pas aussi sympathique et ils n’ont pas pu manipuler les mêmes technologies.

Site carrières d'ELSYS Design

Découvrir nos dernières offres d'emploi et de stages de fin d’études