Ingénieur, dois-je négocier mon salaire ?

Ingénieur, dois-je négocier mon salaire ?

Ingénieur jeune diplômé, ou plus expérimenté, comment évaluer le salaire auquel on peut prétendre ? Comment les entreprises le fixent-elles ? Si on veut le négocier, comment s’y prendre ? Eléments de réponse avec Marion Ruciak, responsable du développement RH d’ELSYS Design.

Ingénieur, dois-je négocier mon salaire

Crédits photo : Freepik

Ingénieur : comment évaluer son salaire ?

Avant un entretien d’embauche, il faut se préparer à la question concernant ses prétentions salariales. Ce n’est pas toujours simple. Plusieurs choses peuvent aider à y voir plus clair :

  • Tout d’abord, pour les jeunes diplômés, on peut demander à son école d’ingénieur / son université le salaire d’embauche de la promotion précédente. Mais attention, le chiffre donné est le plus souvent une moyenne pour la France et l’international ; un ingénieur travaillant dans la finance à Wall Street gagne davantage qu’un ingénieur en recherche et développement !
  • Pour un poste précis, on peut s’adresser au réseau des anciens afin de savoir combien ils sont/étaient payés, ou bien à des camarades de promo s’ils sont également en train de passer des entretiens pour rejoindre la même entreprise.
  • On peut consulter les fourchettes de salaires souvent précisées au bas des offres sur les sites d’emploi.
  • Enfin, il faut prendre en compte la cohérence de son parcours professionnel. Par exemple, si on vise un poste en conception électronique après plusieurs expériences dans le domaine du logiciel embarqué, cela aura un impact au niveau salarial.

Le conseil de Marion :

A la question « Quelles sont vos prétentions salariales ? », plutôt qu’un chiffre précis, mieux vaut communiquer une fourchette raisonnable. Par exemple, on peut répondre « je souhaiterais un salaire compris entre 33K€ et 36K€ ».

Ingénieurs : comment les entreprises définissent-elles les salaires ?

A partir d’une certaine taille, les sociétés mettent en place des grilles de salaires pour les ingénieurs ; cela permet d’éviter les trop grands écarts.
Selon Marion, « un ingénieur cherchera toujours à comparer son salaire à celui de ses collègues. S’il découvre qu’une personne de la même promotion que lui ou d’une autre école gagne 2K€ de plus par an, cela créera une mauvaise ambiance. Les grilles de salaires ont pour but d’éviter ce type de problème. »

Il faut également tenir compte de la région où travaille l’ingénieur. Le coût de la vie entre Paris et la Province n’étant pas le même, cela a un impact sur le salaire ; on gagne en général 20% de moins en Province, mais ici aussi, c’est une moyenne.

Ingénieur : comment négocier son salaire ?

Négocier son salaire, c’est possible, si on prépare bien la discussion.

On peut par exemple mettre en avant les compétences qui légitiment sa demande d’être payé davantage que le montant proposé. Mais il faut le faire avec souplesse, car si on n’arrive pas à se mettre d’accord, cela peut mettre fin au processus de recrutement. Il serait dommage de perdre une belle opportunité à cause d’une négociation de salaire de 1K€ annuel brut qui n’a pas abouti (NB : 1K€ annuel brut, cela représente moins de 65€ pour le net mensuel).

On peut donc aussi accepter le salaire proposé à l’embauche, faire ses preuves, et ainsi se retrouver en position idéale lors du bilan annuel pour négocier une augmentation plus forte. A l’inverse d’un autre ingénieur qui, bien qu’embauché avec un salaire plus élevé, aura généré des attentes forcément supérieures et aura donc plus de difficultés à justifier son augmentation.

Le conseil de Marion :

Un ingénieur jeune diplômé peut être amené à privilégier une entreprise parce que son package de rémunération lui semble plus favorable. Mais si par exemple ce package comprend 2K€ de primes de cooptation, il ne les touchera que s’il coopte… donc attention à bien déterminer ce qui est garanti et ce qui ne l’est pas.

Site carrières d'ELSYS Design

Découvrir nos dernières offres d'emploi et de stage dans le domaine des systèmes électroniques embarqués

Un grand merci à Marion pour ses conseils !
Marion-Ruciak-Elsys-Design