Eceborg, l'association d'électronique et de robotique de l'ECE Paris

ECEBORG ECE Paris

Abderraouf est chef d’équipe de l’association de robotique et d’électronique de l’ECE Paris. Le 22 mai 2017, nous avons participé au pot de présentation de leur robot Gali X Deoxys, organisé au sein des locaux de l’école. A cette occasion, Abderraouf nous a présenté son équipe, leurs doutes et leur motivation à quelques jours de la Coupe de France de Robotique qui s’est déroulée du 25 au 28 mai 2017 à la Roche-sur-Yon. L'interview a été réalisée par Nathalie, quelques jours avant l'événement, sponsorisé par ELSYS Design.

Eceborg 2017

Association ECEBORG de l’ECE Paris

Peux-tu me présenter l’association ECEBORG ? Abderraouf : Nous faisons partie de l’association de robotique et d’électronique de l’ECE Paris. Notre association existe depuis une vingtaine d’années et notre activité phare est de représenter notre école à la Coupe de France de Robotique chaque année.

Réalisez-vous d’autres projets en parallèle de la CFR ? Abderraouf : Bien-sûr, nous réalisons des projets internes et externes. Nous assistons les projets des ingénieurs de 1ère, 2ème et 3ème année qui suivent la formation en électronique. Nous fournissons également des soutiens sur des projets personnels ou sur des projets scolaires : nous mettons un point d’honneur à ce que nos ressources et notre savoir soient à la disposition des étudiants, notre porte est toujours grande ouverte !
De plus, nous nous tenons également disponibles pour toutes les autres personnes intéressés. Par exemple, lors d'événements organisés hors de l’école, nous n’hésitons pas à partager et échanger avec les curieux.

Robot Gali X Deoxys

Quel était l’objectif de l’événement de ce soir ? Abderraouf : L’objectif était de pouvoir présenter aux différents sponsors et à l’administration de notre école tout le travail que nous avons fourni pendant l’année. Ce n’est pas un événement dédié aux étudiants puisque la plupart sont en vacances. C’était vraiment un moment que l’on souhaitait plus professionnel, nous permettant de vous présenter notre robot, nos stratégies, nos avancées.

Robot Gali X DeoxysLe robot Gali X Deoxys lors du pot de présentation organisé par l’ECEBORG

Un problème technique s’est produit et le robot ne marchait malheureusement pas… Tu n’es pas trop déçu de ne pas pouvoir faire de démonstration ? Abderraouf : Nous avons rapidement isolé le problème et venons tout juste de le corriger. Du coup, nous sommes plus confiants pour la suite qu’au début de la soirée. Pour être honnête, à l’approche de la Coupe, nous commençons à fatiguer un petit peu... Mais on ne se démotive pas et on garde “la niaque” qu’on a toujours eue ! Quoi qu’il arrive, cela restera toujours une expérience positive et enrichissante.

Robot Gali X Deoxys 2 Réparation du robot Gali X Deoxys suite au problème technique

La Coupe de France de Robotique

As-tu participé à la Coupe de France de Robotique 2016 ? Abderraouf : Oui, je pense d’ailleurs être maintenant le plus ancien de l’association. J’ai participé aux trois dernières éditions, cette année est donc ma 4ème Coupe. L’année dernière, ça c’était très bien passé, avec une très bonne ambiance ! Elodie était alors à la fois présidente de l’association et chef d’équipe, sa présence a notamment permis de motiver certains étudiants pour reprendre l’association cette année.

Quels souvenirs en gardes-tu ? Abderraouf : C’était magnifique ! La Coupe, c’est peut être la meilleure semaine de l’année pour moi. L'événement se déroule dans un immense hangar aménagé et nous sommes tous ensemble pendant 3-4 jours. C’est un regroupement de profils très variés, tous passionnés de robotique mais avec des talents différents.
Beaucoup d’équipes passent leur nuit à travailler, l’ambiance est vraiment exceptionnelle même si nous dormons très peu. L’an dernier, je me rappelle qu’une nuit, deux étudiants de deux équipes différentes avaient improvisé un mini concert : l’une jouait du violon et l’autre utilisait une scie comme instrument. On rencontre des gens extraordinaires, il se passe des moments improbables et inoubliables pendant la Coupe.

Eceborg 2016

Au niveau de la confection de vos robots, quelle est votre organisation ? Abderraouf : Nous avons deux équipes, une de 1A et une de 4A, et donc deux robots à confectionner. Au début, nous étions dans une optique où chaque équipe travaillait et avançait de son côté. Mais ces derniers temps, nous avons basculé sur un concept de mentoring. Nous, les 4A, nous sommes mis à assister les 1A.
Par contre au niveau des idées, nous avons toujours tout partagé. Nous réalisons de manière récurrente des brainstormings, que ce soit au niveau stratégique ou encore au niveau de la conception du robot afin d’échanger et de se mettre d’accord. Nous sommes tous ouverts aux idées des autres.

Quelles sont vos stratégies à quelques jours de la Coupe de France de Robotique? Abderraouf : Nous avons décidé que le robot des 4A se concentrerait sur les cylindres, tandis que celui des 1A se focaliserait sur les éléments lunaires. Mais, il y a tout de même une synchronisation entre les deux équipes. Cela permet à chacune de savoir ce que va faire l’autre. De plus, les 1A sont moins formés que nous dans l’utilisation de certains matériels, machines ou encore concepts en électronique et en informatique. Nous sommes donc là pour les aider, les accompagner et les conseiller.

Quels sont les objectifs pour l’édition 2017 ? Abderraouf : J’ai envie de dire GAGNER ! Mine de rien, nous avons pas mal d’espoirs. Au niveau stratégique, nous considérons en effet que nous réalisons des actions originales et que cela fera la différence avec les autres équipes et que nous pourrons ainsi tirer notre épingle du jeu.

Par exemple, l’équipe de 1A a décidé de ramasser tous les éléments lunaires, représentés par des boules en polystyrène, et de les lancer dans le panier au lieu de les ramener dans la base, car ces actions rapportent plus de points. Du coup, on a créé un système de canon, permettant d’éjecter les boules. Cela fait partie des pratiques originales dont bénéficieront nos robots.

Du côté de l’équipe de 4A, nous avons longtemps débattu pour savoir quel système de bras fonctionnerait le mieux afin de ramasser les cylindres : les ventouses ou les pinces. Mais nous nous sommes finalement dit « pourquoi ne pas utiliser les deux ? »
Nous avons ainsi choisi un mélange des deux en prenant les avantages de chacun. Nous disposons donc d’un système de dépose par le côté ou par devant, là où la plupart des équipes essaieront d’avoir un système de prise et de dépose. Pour le moment, tous nos éléments fonctionnent indépendamment, c’est maintenant à nous de tout synchroniser ensemble !

Comment vont se passer les prochains jours ?

Abderraouf : On ne va pas dormir … de toute façon, c’est bien connu, personne ne dort jamais à la Coupe !fonctionnent indépendamment, c’est maintenant à nous de tout synchroniser ensemble !

ECEBORG et ELSYS Design

Pour conclure, peux-tu me dire un mot sur Elsys Design ?

Abderraouf : Cela nous fait vraiment plaisir qu’une société comme ELSYS Design s’intéresse à nous, depuis de nombreuses années. C’est très important pour nous de pouvoir compter sur une même entreprise tous les ans, c’est rassurant. On peut toujours compter sur ELSYS Design.fonctionnent indépendamment, c’est maintenant à nous de tout synchroniser ensemble !

En savoir plus :

Club Robotique ECEBORG ECE Paris : Page Facebook du club
ELSYS Design : Stage et Emploi