ARES ENSEA : La robotique, passionnément

ARES ENSEA

Ilya et Mélan sont respectivement président et secrétaire du club robotique ARES, une association de l’ENSEA, leur école d’ingénieurs. Impatients de participer à l’édition 2017 de la Coupe de France de Robotique, un événement sponsorisé par ELSYS Design, ils nous font part de leurs objectifs ainsi que de leurs motivations. L'interview a été réalisée par Nathalie.

Les membres d'ARES, le club robotique de l'ENSEA
Les membres du club robotique ARES (de gauche à droite) : Nicolas, Hugot, Ilya et Mélan.

ARES, le club robotique de l’ENSEA

Q : Pouvez-vous me présenter ARES? Mélan : Le club de robotique ARES est une association de l’école ENSEA, Ecole Nationale Supérieure de l’Electronique et de ses Applications, regroupant des passionnés de robots. Chaque année, deux équipes participent à la Coupe de France de Robotique : une équipe de 1ère année et une équipe de 2ème année.
Les 1ère année se présentent pour apprendre les bases de la robotique tandis que les 2ème année ont un intérêt plus sérieux : gagner.
L’année dernière, Ilya, moi et deux autres amis avons participé à la Coupe et c’est durant cet événement que nous avons su que nous voulions reprendre l’association.
Le travail est conséquent puisque nous ne sommes que quatre, mais nous sommes passionnés et ne comptons absolument pas les heures passées sur nos robots. Et puis, comme le dit si bien le dicton : « quand on aime, on ne compte pas ». Dès que les cours se finissent, nous nous retrouvons pour travailler sur nos robots, on adore ce que l’on fait.

Q : Que représente la Coupe de France de Robotique pour vous ? Ilya : Pour moi, c’est un lieu qui permet de découvrir le monde de la robotique et les bases puisque c’était la première fois que je me rendais à un tel événement. Plus tard, dans ma vie professionnelle, je souhaite travailler dans le domaine de la robotique. Je trouve que la participation à la Coupe est également un excellent moyen de faire de la gestion d’équipe ainsi que de la répartition des tâches.

Coupe de France de Robotique 2016

Q : Vous avez participé tous les deux à la Coupe de France de Robotique 2016 : quels souvenirs en gardez-vous ? Ilya : On apprend beaucoup de choses puisqu’en réalité, c’est un lieu regroupant des personnes partageant une passion commune et qui se retrouvent à un même endroit pendant plusieurs jours. Cela ne peut être qu’une expérience positive pour tous. Mélan : J’aimerais rajouter que la Coupe de France de Robotique nous permet aussi de rencontrer des équipes toutes différentes les unes des autres : atypiques, de tout âge et de tout sexe, réunissant des familles, des amis, des collègues ou simplement des passionnés.
Plusieurs équipes m’ont particulièrement marqué et m’ont encore plus donné envie de participer à l’édition 2017. Il y avait notamment une équipe de lycéens avec qui on a beaucoup partagé. Réaliser que déjà, à leur âge, ils sont passionnés et aiment la robotique, c’est tout simplement génial et tellement positif pour l’avenir !
J’ai également beaucoup aimé une seconde équipe composée exclusivement de femmes, "Les Cools Girls". Leurs maris, "Les Cools Boys", passionnés de robotique et participants fidèles de la Coupe, les avaient en effet poussées à constituer leur propre équipe et à concourir.



Il y a même une équipe qui est arrivée le jour J sans robot mais qui a demandé des pièces à plusieurs autres participants ainsi que des conseils afin de construire leur robot sur place. Nous avons vraiment rencontré toutes sortes de personnes, cela nous donne l’impression que le monde est gigantesque.
Nous, les membres d’ARES, sommes les seuls à manier la robotique dans notre école alors cela a été très enrichissant de partager avec des personnes qui ont des approches complètement différentes des nôtres. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Marion Ruciak, d’ELSYS Design, nous a donné les coordonnées des autres équipes sponsorisées par votre société afin que l’on puisse échanger et parler des ressources utilisées.

Coupe de France de Robotique 2017 à La Roche-sur-Yon

Q : La coupe de France 2017 approche à grands pas : comment se présente-t-elle pour vous ? Ilya : Honnêtement, il nous reste beaucoup de choses à terminer, il y a encore un gros travail à faire. Nous rencontrons encore des problèmes de contrôle, dernièrement certaines pièces se sont mises en feu lorsqu’on a démarré le robot. Les nuits à venir vont être très courtes… Mélan : Systématiquement, on se dit qu’on ne sera jamais prêt, on a toujours envie de se surpasser et le jour J arrivé, on veut absolument éviter les problèmes. Alors effectivement nous essayons d’anticiper le plus possible et cela demande beaucoup de travail.

Q : Combien de robots allez-vous engager pour l’édition 2017 ? Nous aurons 2 robots : un robot principal et un robot secondaire. Nous les avons tous les deux peints en rouge et noir, il y a donc une face rouge et une autre noire. Nous avons préféré ne pas laisser la couleur du bois brut ou du plastique.

Q : Pourquoi avoir choisi les couleurs rouge et noir ? Le rouge est la couleur de notre école et nous représentons l’ENSEA à la Coupe de France de Robotique, il était donc important pour nous de personnaliser notre robot. Et puis le noir, nous l’avons choisi pour le style, c’était la couleur qui se mariait le mieux avec le rouge.

Q : Comment va-t-il / vont-ils s’appeler ? C’est une excellente question, nous n’avons pas encore choisi de noms. Nous y réfléchissons depuis très longtemps mais nous n’arrivons pas à nous décider. Nous allons sûrement choisir pendant la Coupe, en fonction de l’ambiance, de notre humeur, si les robots marchent ou pas.

Q : Quels sont vos objectifs/espoirs pour 2017 ? Chaque année l’association ARES a le même objectif, être dans le TOP 50 ! C’est notre objectif principal, mais si on peut faire mieux que les années précédentes...

ELSYS Design, Partenaire d’ARES ENSEA

Q : Pour conclure, pouvez-vous nous dire un mot sur ELSYS Design ? Le partenariat avec ELSYS Design a été très important pour nous, cela nous a permis de donner une grande envergure à ce projet d’ingénieur. Ce n’est plus un simple projet d’école ou personnel.
La participation d’ELSYS Design n’a pas été seulement financière puisque Marion nous a constamment suivi, a beaucoup échangé avec nous sur nos choix de stratégies, les approches que nous envisagions et les évolutions constantes au fil du projet. Cela nous a aussi permis d’acquérir de nouvelles compétences telles que la communication grâce aux différents échanges avec d’autres parties prenantes.

En savoir plus :

ARES ENSEA : Site web
ELSYS Design : Stage et Emploi