AIR ISEP : Robotique et Partage

Club de Robotique AIR ISEP

Antoine est président d’AIR ISEP, l'association de robotique de l’Institut Supérieur d’Electronique de Paris. Au-delà de la participation à la Coupe de France de Robotique (du 25 au 28 Mai 2017 à La-Roche-sur-Yon, événement sponsorisé par ELSYS Design), ses membres ont pour mission de partager leur passion. Antoine nous en dit plus.

AIR ISEP

ISEP

Q : Antoine, peux-tu nous présenter AIR ISEP ? AIR ISEP est l'association de robotique de l’ISEP, l'Institut Supérieur d'Electronique de Paris, notre école d’ingénieur. Chaque année, nous participons à la Coupe de France de Robotique, mais nous assurons également la promotion des sciences de l’électronique.

Elles Bougent

Q : C'est-à-dire ? Par exemple, en janvier dernier, Alexandra et Dalila ont participé à "Elles innovent pour le numérique", chez Google Paris, un événement organisé par l'association Elles Bougent. Elles ont présenté l'ISEP et l'AIR à de nombreuses collégiennes et lycéennes.

Elles Bougent !

Nous intervenons également dans un fablab du 14ème à Paris.

Coupe Robotique

Q : Pour toi, que représente la Coupe de France de Robotique ? Ah, la Coupe de France de Robotique… c’est un énorme événement étudiant, donc c’est avant tout un moyen de partager sa passion avec des élèves d’autres écoles, dans un esprit bon enfant. C’est aussi un concours académique, donc on fait de son mieux pour bien représenter l’école. Et enfin, c’est un moyen pour nous de rencontrer des entreprises. Donc on mêle travail et plaisir.

Q : Quels souvenirs gardes-tu de l'édition 2016 ? C'était vraiment une très bonne expérience. Entre les sessions de réparation de nos robots, j'ai pu me balader au milieu des stands, discuter avec d'autres équipes et les sponsors, voir des matchs. Par contre, c'était un peu dur au niveau du sommeil : je n'ai pas beaucoup dormi ! Il faut dire que j'avais tout le temps envie de rester sur le stand... Q : En 2017, combien de robots allez-vous engager ? Nous aurons 2 robots.
Pour le robot principal, nous avons pu nous appuyer sur la base des robots 2015 et 2016.
Par contre, nous sommes repartis de zéro pour le robot secondaire.
Q : L'an dernier, Nicolas, l'ancien président de l'AIR, m'avait parlé de balises de tests. Peux-tu me rappeler le principe ? Oui. En fait, en étudiant les dernières éditions de la Coupe de France, nous nous sommes rendu compte que les robots les plus performants utilisent des balises pour savoir où se trouve le robot d’en face. Pour simplifier, environ 20% des robots ont un système qui permet de détecter le robot adverse dans un rayon de 20 cm et de s’arrêter pour ne pas lui rentrer dedans, car c’est interdit par le règlement.
60% sont capables de faire ça, de reculer un peu pour le laisser passer, puis de reprendre leur mouvement normal, ce qui fait perdre plus ou moins de temps.
Enfin, les 20% les plus performants ont la capacité de détecter le robot adverse à grande distance et de le contourner quasiment sans ralentir, voire de choisir un autre chemin pour éviter de le croiser.
Q : Ce système sera-t-il opérationnel cette année ? Pas encore malheureusement. En fait, nous avons commencé à le tester l'an dernier durant la Coupe, mais nous avons dû nous concentrer en priorité sur les soucis de notre robot principal (les moteurs ont rendu l'âme).
De nouveaux tests sont prévus cette année.
Q : Quels sont vos objectifs pour 2017 ? Faire mieux que l'an dernier ! Autrement dit, avoir 2 robots fonctionnels qui réalisent les points attendus. En 2016, nous avions un potentiel de 120 points par match, ce qui nous aurait permis de nous classer entre la vingtième et la trentième place. C'est ce que nous visons cette année aussi.

Le Parrainage d'ELSYS Design

Q : Pour conclure, peux-tu nous dire un mot sur ELSYS Design ? Le parrainage d'ELSYS Design va bien au-delà de la partie financière. Nous sommes en contacts réguliers avec Marion, qui suit de près notre avancée.
Le fait qu’ELSYS Design soit composé d’ingénieurs est intéressant, notamment au niveau de la direction : on est sûr d’être compris.
Une société spécialisée en électronique est une bonne chose aussi, ça permet de faire différentes missions tout en restant salarié de la même entreprise, et donc d’être sûr de ce qu’on veut faire professionnellement.
Et puis, à chaque fois qu’on est venu dans vos locaux, il y avait une très bonne ambiance. Par exemple pour la soirée robotique avec vos ingénieurs. On voit que vous êtes vraiment intéressés par ce qu’on fait!

AIR ISEP, Coupe de France de Robotique 2017
AIR ISEP à La Roche-sur-Yon, durant la Coupe de France de Robotique 2017

En savoir plus :

AIR ISEP : Page Facebook de l'AIR
ELSYS Design : Stage et Emploi