Section Compétences du CV d’ingénieur : 4 erreurs à éviter

Section compétences du CV d’ingénieur : 4 erreurs à éviter

La section « compétences » / « domaines de compétences » est l’une des rubriques clés du CV d’un ingénieur. Qu’est-ce qu’un recruteur s’attend à y trouver ? Avec Marion Ruciak, nous avons recensé 4 erreurs fréquemment commises, particulièrement par les jeunes diplômés et les jeunes ingénieurs.

competences-cv-ingenieur-erreurs

Erreur CV ingénieur n°1 : mettre toutes ses compétences techniques

Il est tentant pour un jeune ingénieur de faire figurer toutes les technologies avec lesquelles il/elle a travaillé.
Le risque : obtenir une liste exhaustive certes, mais totalement indigeste, dont aucun élément ne ressort.
Le conseil de Marion : sélectionner les compétences techniques pertinentes en fonction de l’offre d’emploi à laquelle on postule. Les ingénieurs peuvent aussi mettre en gras les éléments importants.

Erreur CV ingénieur n°2 : mettre des compétences techniques qu’on n’a pas

La zone « profil recherché » de l’annonce mentionne plusieurs compétences techniques que le candidat ne possède pas vraiment… et s’il / elle les ajoutait quand même à son CV, pour augmenter ses chances d’être sélectionné ?
Le risque : dans les sociétés spécialisées, des tests techniques sont pratiqués pour évaluer les ingénieurs. Par exemple, s’il s’avère qu’un candidat censé maîtriser le langage de programmation C ne peut pas définir ce qu’est un pointeur, c’est problématique…
Le conseil de Marion : mettre ses compétences réelles et ne pas se surestimer.

Erreur CV ingénieur n°3 : ne pas évaluer ses compétences techniques

Beaucoup de jeunes ingénieurs ont tendance à faire figurer toutes les notions techniques abordées durant leurs parcours en école d’ingénieur ou à l’université, sans aucune précision permettant de connaître leur niveau réel pour chacune d’entre-elles.
Le risque : on ne peut pas être bon partout, donc cela va plutôt susciter le doute dans la tête du recruteur.
Le conseil de Marion : donner le plus de précisions possibles pour les compétences techniques clés. Ex : vu en amphi ou en TP ? Combien d’heures ? Appliqué dans un projet étudiant ? Dans un projet professionnel ?
Ces éléments peuvent être précisés entre parenthèses. Certains ingénieurs évaluent parfois leurs compétences techniques à l’aide d’étoiles (ex : 1 pour débutant, 4 pour expert) : c’est possible, si l’on sélectionne les compétences techniques principales ; sinon, cela risque de prendre trop de place sur le CV.

Erreur CV ingénieur n°4 : parler de compétences humaines / personnelles

Les termes « sérieux », « dynamique », « passionné » etc apparaissent parfois dans le CV des candidats.
Le risque : cela ne constitue pas un véritable problème, mais on ne s’attend pas à trouver ces termes dans un CV d’ingénieur.
La solution : garder ces notions pour la lettre de motivation.

En conclusion, un dernier conseil : remplir la rubrique « compétences » ne doit pas se faire au détriment d’autres rubriques importantes du CV, comme les « expériences professionnelles ». Ainsi, ne pas hésiter à mentionner des mots-clés (ex : une technologie) en plusieurs endroits du CV ; les doublons ne posent pas de problème dans ce cas.

Offres d’emploi en conception de systèmes électroniques

Découvrir les dernières offres d'emploi chez ELSYS Design

Merci à Marion pour ses conseils !
Marion-Ruciak-Elsys-Design